Faut-il un temps plein pour créer un éco-village ?

Depuis début 2017, j'ai co-fondé le projet "Demain en main" qui se compose d'une ferme maraîchère diversifiée (légumes, fruits, œufs, auberge, gîtes), d'une activité de formation (éco-construction, forest school, apprendre à être autonome...) et de 7 habitations.

Quand je présente le projet collectif « Demain en main », 2 questions viennent systématiquement :

  • Et comment as-tu trouvé les autres personnes du groupe ?
  • Waw c’est un super projet ! Mais cela te prend combien de temps de gérer tout ça ?

Pour la première question, je vous invite à lire mon article « Méthode bouteille à la mer ». J'explique en 4 étapes simples comment rencontrer des personnes qui ont le même rêve que vous !

Pour la deuxième question, et bien spontanément je pouvais répondre que cela me prenait « pas mal de temps » et environ 2 réunions par semaine. Pour préciser cela, j’ai analysé mon agenda que je tiens précisément à jour (un bon réflexe de mon ancien métier !).

Chaque jour, j’indique ce que j’ai fait dans ma journée. Il y a plusieurs couleurs : l’orange pour le projet collectif, le violet pour le blog, le bleu pour les designs en permaculture, le vert pour la ferme… Puis avec un peu d’analyse de données, j’ai pu compter les heures de travail dédiées au projet collectif « Demain en main » !

Voici par exemple mon agenda pour une semaine et celui pour un mois. 

Sur les 2 premières années du projet (première réunion le 7 janvier 2017), j’ai 560 créneaux dans mon agenda. 60% sont des réunions et activités participatives, 40% concerne du travail individuel sur le projet. A noter que les réunions se passent chez les différents membres du collectif, ce qui représente en moyenne 40 minutes de trajet en plus (nous sommes tous sur le même territoire).

Avec ces quelques hypothèses, j’arrive aux 4 chiffres clés :

2017 | 600h soit 50h/mois en moyenne

2018 | 740h soit 60h/mois en moyenne

Plus précisément, j'ai comptabilisé ce temps (en heures) pour les 24 derniers mois dans le graphique ci-dessous. 

Il y a une assez grande variabilité chaque mois qui est liée principalement à 2 facteurs :

  • Tout d’abord le calendrier du projet : à certain moment c’est la course (rédaction du programme, date limite pour formuler une offre d’achat…). Il faut être en capacité de fournir un effort collectif intense sur une courte durée
  • Les activités participatives qui peuvent prendre un temps important quand elles ont lieu (potager commun, chantier terre-paille, …)

Par exemple, j’ai calculé pour chaque trimestre les temps dédiés aux réunions, au travail individuel et aux activités participatives. Je vous conseille de trouver un bon équilibre entre votre investissement sur des activités participatives (créé du vivre ensemble / court terme) et votre investissement sur le montage du projet (permet d’aboutir à votre rêve à moyen terme). Les 2 sont importants, mais faites attention à ne pas y laisser trop d’énergie !

Revenons à la question initiale :

  • Waw c’est un super projet ! Mais cela te prend combien de temps de gérer tout ça ?

La réponse est dans mon cas 35% équivalent temps plein (sur une base de 40h/semaine de travail, avec 5 semaines de vacances). Mais rassurez-vous dans un projet collectif, il y a le mot « collectif ». C’est-à-dire que l’investissement entre les différents membres du groupe peut être différent selon les périodes du projet et les compétences à solliciter.

35% Equivalent temps plein

8 heures par semaine minimum

Toutefois je pense qu’il y a un minimum en dessous du quel cela me semble très difficile d’aboutir. Je pense qu’il faut au minimum consacrer 8 heures par semaine. Cela représente 1 réunion (3h), un peut de travail individuel (3h) et enfin des activités participative (2h). C’est un peu comme faire sérieusement du sport : régularité et persévérance sont les clés de la réussite !

En dessous de ce temps minimal, le projet se développera bien moins vite et pourra prendre 5 ans, voire 10 ans pour se concrétiser. Ces délais longs ne permettent pas de garder dans la durée un groupe intergénérationnel, en particulier les jeunes et familles. En 5 ans, on peut changer de travail, avoir d'autres enfants, se séparer,... 

Avec "Demain en main", l'engagement du collectif a été important. Nous avons tous déménagé pour nous rapprocher les uns des autres pour mieux nous connaître et avancer ensemble. J'ai principalement contribué sur la gestion de projet qui est mon cœur de compétence (chiffrage, structures juridiques, architecture, plan de financement et design en permaculture). 

Après 2 années de travail, les premières familles ont emménagé sur le lieu. Les travaux d'aménagement et de rénovation débuteront fin 2019.

J’espère que cet article ne vous a pas découragé. J’essaie d’être objectif et précis pour que vous puissiez mettre toutes les chances de réussite de votre côté. N’hésitez-pas à partager votre point de vue là-dessus en commentaire. En particulier si vous faites déjà partie d’un projet collectif. Vos ordres de grandeurs pourront aider les personnes qui souhaitent se lancer !

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Julien LerayEve Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Eve
Invité
Eve

Ouah! Magnifique travail, quelle organisation 👏🏼